LA SLN, FIN D'UN REGNE?

LA SLN, FIN D'UN REGNE?

blog consacré à l'élaboration d'un tpe (2016)


LA GARNIERITE

Publié par johann hugo parénui sur 30 Juin 2016, 02:15am

Catégories : #culture

garnierite bleu
garnierite bleu

Bonjour les internautes,
aujourd'hui je vais vous parler d'un sujet qui me tient a cœur : la garniérite

Ce nom s'applique à divers silicates hydratés de nickel, souvent mélangés entre eux et pour cette raison difficilement identifiables.

La garniérite est un important minerai industriel de nickel qui est surtout associé aux roches ultrabasiques. Sous ce nom dédié à J. Garnier, le géologue français qui la découvrit, on range non pas une mais plusieurs espèces appartenant au groupe des serpentines, constituées de silicates hydratés de nickel, souvent mélangées entre elles et difficiles à identifier. Deux, pourtant, sont des minéraux plus considérables : la népouite et la pécoraïte.

On doit à Jules Garnier, ingénieur des mines, la découverte de ce minerai par une publication en juin 1876 à l'Académie des sciences, mais c'est le minéralogiste australien W. B. Clarke qui est l'inventeur du terme.

Du point de vue historique, les garniérites furent le premier minerai de nickel exploité en Nouvelle-Calédonie. Leur forte concentration en nickel autorisait une exploitation artisanale, qui a laissé de nombreuses traces sur les massifs calédoniens. Pratiquement épuisées aujourd'hui, ce sont désormais les saprolites et latérites qui intéressent l'industrie minière elle sont aussi utilisée comme gemme.

merci a tous d'avoir lus mon article et on se retrouve bientôt pour un prochain sujet d'actualté

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents