LA SLN, FIN D'UN REGNE?

LA SLN, FIN D'UN REGNE?

blog consacré à l'élaboration d'un tpe (2016)


LES DIFFERENTS ESPACES MINIERS DE LA SLN

Publié par johann hugo parénui sur 30 Juin 2016, 02:09am

Catégories : #culture

LES DIFFERENTS ESPACES MINIERS DE LA SLN

La Nouvelle-Calédonie est composée de cinq principaux sites miniers.

Le premier et surement l'un des plus important en Calédonie est l'usine pyrométallurgique de Domianbo. Elle se situe dans la grande rade sur 250 hectares en grande partie remblayés depuis longtemps, le complexe industriel de Doniambo exploite une usine pyrométallurgique qui transforme le minerai en nickel métal. Pour fonctionner, elle est équiper d’un parc d’homogénéisation, d’un atelier de préséchage, de cinq fours rotatifs de calcination, de trois fours de fusion électriques, d’un atelier d’affinage et de grenaillage, d’un atelier de conversion Bessemer pour fabriquer la matte, d’un port et d’une centrale électrique, son cœur.

La deuxième est celle de Népoui a Kopéto. Grâce a l’installation d'une laverie, le centre minier de Népoui a repris son activiter dans les années 1994. La laverie permet de concentrer le minerai exploité sur mine à 1,6% de nickel, à une teneur de 2,5%, avant de l’expédier à l’usine de Doniambo. Le minerai est descendu dans un tuyau, sous forme de pulpe, avant d’être traité dans la laverie pour ressortir en différents produits. La laverie travaille en continu et produit environ 800 000 tonnes de minerai concentré par an pour Doniambo. L'usine ce compose de près de 230 salariés et autant d’emplois indirects.

La troisieme usine est Tiébaghi. Cette usine se situe pres du village de Koumac et emploie 260 personnes, et plus du double avec les emplois indirects et induits. Cette usine posséde la seconde laverie après celle de Nepoui. Elle se compose aussi d’un convoyeur en mer long de 1,8 km dont 1.3 km sur la mer qui permet de à la fois de préserver les récifs frangeants, mais aussi d’optimiser la marche du site. Cela a permis une exportation de 83 500 tonnes en 2014 contre 27 000 tonnes en 2013 et 173 000 tonnes de coproduits, en 2015.

La quatrieme est celle de

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents